Szene
Player laden ...

GIFF - Geneva International Film Festival (edition française)

La 28ème édition du GIFF a lieu du 4 au 13 novembre 2002 ! Extraits de la conférence de presse du 13 octobre recueillis par Ondine Perier

«Le GIFF apparaît comme un un festival de culture audiovisuelle au sens large, une réflexion sur les enjeux de l'audiovisuel et ses développements artistiques dans le futur. Le GIFF a un positionnement unique en Suisse, le seul festival ayant une programmation convergente qui mélange dans son programme des films, des séries et des œuvres numériques. Le GIFF se présente comme une tête chercheuse qui ouvre la voix aux nouveaux modes de narration et aux nouveaux auteurs.» Anaïs Emery, Directrice.

Anaïs Emery, Directrice Générale et Artistique du GIFF a animé la conférence de presse qui s’est tenue le 13 octobre entourée de son équipe de programmation : Maral Mohsenin, responsable des programmes et Paola Gazzani Marinelli, responsable des programmes numériques et professionnels.

Le GIFF c’est un programme riche et varié – 120 œuvres – qui fêtera cette année sa 28ème édition ! La programmation compte 5 compétitions : Cinéma, Séries, Œuvres immersives, Future is sensible, European Script Award et des œuvres présentées hors-compétition.

Focus Compétition internationale Cinéma

Parmi les 10 films présentés dans la compétition internationale longs-métrages, deux ont retenu toute notre attention :

«Unrueh» de Cyril Schaüblin avec Clara Gostynski, Alexei Evstratov, Monika Stalder, Li Tavor, Valentin Merz, Michael Fehr.

Synopsis
Les nouvelles technologies amènent leur lot de changements dans une petite cité horlogère suisse à la fin du 19e siècle. La jeune ouvrière Joséphine fabrique la pièce maîtresse de l’horloge mécanique, le balancier. Elle subit les nouvelles formes d’organisation de l’argent, du temps et du travail. Dans ce contexte, elle commence à s’engager dans le mouvement local des horlogers anarchistes où elle rencontre le voyageur et cartographe russe Piotr Kropotkine. Le premier film de cinéma de Cyril Schäublin, «Ceux qui vont bien» (2017), avait été acclamé aux festivals du monde entier et primé de plusieurs prix.

Avec « Unrueh », le réalisateur qui est le descendant d’une famille d’horlogers du Nord-Ouest de la Suisse, retourne à ses racines familiales tout en prolongeant son regard vers notre actualité. L’histoire de son film joue dans une époque marquée par les révolutions technologiques accompagnées de profonds changements de l’ordre social dont les effets se font sentir jusqu’à nos jours. Un film riche en facettes, brillant par sa forme et ses interprètes, au verbe enjoué et subtil, qui a remporté le prix de la meilleure réalisation dans la section Encounters à la Berlinale 2022.

Dates et lieu de projection, en présence du réalisateur
Samedi 5 novembre à 19h45 au cinéma du Grütli
Mercredi 9 novembre à 18h30 au cinéma du Grütli

«L’origine du mal» de Sébastien Marnier avec Laure Calamy, Doria Tillier, Dominique Blanc, Suzanne Clément, Jacques Weber, Véronique Ruggia Saura, Céleste Brunnquell.

Synopsis
Stéphane, une jeune femme modeste, va rencontrer sa famille pour la première fois. Celle-ci est particulière : un père très riche, son épouse fantasque, sa fille, une femme d’affaires ambitieuse, une ado rebelle ainsi qu’une inquiétante servante.

Un jeu de massacre jubilatoire, une sorte de Cluedo sur la Riviera où chacun des personnages a son lot de mystère et de névroses. Une satire qui pointe le fossé entre classes sociales, la masculinité abusive et la famille toxique. Le casting cinq étoiles, le décor luxuriant, la mise en scène fluide et le scénario fort bien ficelé en font un thriller tout à fait savoureux et inattendu.

Dates et lieux de projection, en présence du réalisateur
Dimanche 6 novembre à 21h au Cinérama Empire
Vendredi 11 novembre à 16h30 au cinéma du Grütli

weniger lesen

Mehr arttv film en français

Kulturnachrichten

CLICK Unser eMagazin